[#QuitMyJob] Quand démissionner sur TikTok devient tendance

TikTok

Démissionner en utilisant le haut-parleur de votre lieu de travail, le tout diffusé en direct sur TikTok pour dénoncer votre employeur, vous oseriez ?

La démarche a de quoi surprendre, et pourtant ! C'est ce qu'a fait une jeune américaine dénommée Shana Blackwell en démissionnant en live d'un magasin Walmart, créant par la même occasion une nouvelle tendance de vidéos virales sur TikTok sous le hashtag #quitmyjob.

"Vous êtes tous des pervers et j'espère que vous ne parlez pas à vos filles comme vous me parlez", lance-t-elle sur la vidéo qui obtient rapidement des milliers de vues. Aux États-Unis, de nombreux salariés ont quitté leur job de cette manière ces derniers mois, dénonçant pour la plupart les agissements de leur employeur. Ce n'est pas sans rappeler les nombreux témoignages que l'on peut trouver sur le compte Instagram @BalanceTaStartup et le scandale LÕU.YETU de janvier 2021.

Jusqu'où ira-t-on dans la transparence liée aux conditions de travail ? Sommes-nous définitivement entrés dans une ère où tout peut être dévoilé, sans filtre, sur les réseaux sociaux ? Cela va-t-il amener les employeurs à se discipliner plus encore sur les cas de harcèlement ?

Devenir un employeur modèle devient semble-t-il plus encore aujourd'hui qu'hier une nécessité !

Découvrez ci-dessous la vidéo Brut. consacrée à ce phénomène.


A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur les problématiques liées à l'emploi et la marque employeur depuis 2009. Il conjugue activités de conseil en entreprise et d'enseignement à l'ISCOM et à l'IICP. Directeur Associé d'Agorize, il est également co-auteur d'ouvrages comme "Travailler avec les nouvelles générations Y et Z" ou "Paroles d'experts RH".

0 comments :

Enregistrer un commentaire