Bpifrance : une banque « pas comme les autres », à la recherche de ses nouveaux talents !

Bpifrance banque

Si vous cherchiez à connaître la date de sortie de la saison 5 de la Casa de Papel, vous êtes au mauvais endroit. Rien de grave ! Dans l'univers bancaire, il existe de nombreuses autres informations intéressantes.

De mon côté, je me suis intéressé à une structure bancaire que beaucoup connaissent de nom sans trop en connaitre véritablement le rôle et les métiers : Bpifrance.

Dans le cadre du plan de recrutement de Bpifrance pour l’année 2021, Anne-Sophie Dupayrat et Caroline Bègue, toutes deux Responsables RH, reviennent sur le rôle de la Banque Publique d’Investissement et sur ses nombreuses opportunités d’emploi à pourvoir partout en France.

Anne-Sophie est Responsable RH pour les directions du Juridique, de l’Accompagnement et de l’Innovation de l’entité Bpifrance Investissement, et Caroline pour le réseau bancaire des entités Financement et Assurance-Export. Dans le cadre de leurs fonctions, elles sont en charge de l’identification des besoins en compétences, du recrutement des talents et de la gestion de carrière des collaborateurs.


Anne-Sophie DupayratCaroline Bègue


Quel est le rôle de Bpifrance ?


Le rôle de Bpifrance est de dynamiser et de rendre plus compétitive l’économie française. Banque Publique d’Investissement, Bpifrance soutient les entreprises françaises, de la TPE à l’ETI, pour accélérer leur développement en France comme à l’international et renforcer leurs capacités d’innovation. Banque génératrice de croissance et de confiance, elle offre une palette de solutions de financement et d’accompagnement adaptées à chaque étape de la vie des entreprises, et fait de la transition écologique et énergétique une priorité stratégique.

Depuis peu, le Groupe accompagne et soutient également les entreprises françaises cotées, à travers le fonds d’investissement « Lac d’Argent ». En 2020, Bpifrance a mobilisé l’ensemble de ses métiers pour aider les entreprises à faire face à la crise, et s’est imposé comme l’opérateur majeur du Plan de Relance mis en place par l’Etat.


Qu’est-ce qui fait de Bpifrance « une banque pas comme les autres » ? Comment définiriez-vous son ADN, sa culture d’entreprise ?


Anne-Sophie Dupayrat : Dans l’écosystème bancaire et d’investissement, Bpifrance est reconnu comme un acteur de référence. Nous représentons la plus importante société de gestion européenne et nous sommes ainsi au « cœur du réacteur » du monde de l’investissement. Au-delà des caractéristiques de notre activité, Bpifrance est une entreprise qui fait réellement confiance à ses collaborateurs. Le terme « bienveillance » est régulièrement évoqué par les collaborateurs et les candidats pour définir l’entreprise. Nous avons une culture extrêmement riche, basée autour de nos valeurs de Proximité, de Simplicité, d’Optimisme et de Volonté, qui sont entièrement incarnées par nos collaborateurs.

Caroline Bègue : L’ADN de Bpifrance réside également dans le niveau d’engagement de ses collaborateurs. Pendant la première vague de la crise sanitaire, l’implication des équipes a été absolument remarquable, et l’enquête d’engagement 2020 a ainsi révélé un sentiment d’appartenance des collaborateurs au Groupe de 94% ! Nous le ressentons aujourd’hui plus que jamais, travailler chez Bpifrance signifie avoir un métier utile, qui a du sens : nous sommes là pour servir l’avenir des entreprises françaises.


Quelles sont vos ambitions de recrutement pour 2021 ? Ont-elles été impactées par la crise sanitaire ?


CB : En 2021, nous doublons nos ambitions de recrutement ! Nous avons toujours connu une forte croissance depuis la création de Bpifrance en 2012, et cela s’accélère encore : la gestion de la crise sanitaire ainsi que le déploiement du Plan Climat impactent grandement nos besoins en compétences pour cette nouvelle année.

ASD : Côté investissement, nous concentrons désormais majoritairement nos besoins sur des postes liés à nos enjeux actuels, l’accent étant actuellement mis sur des investissements dans des sociétés à impact ou dans des sociétés deep tech.




Recherchez-vous des profils en particulier ?


ASD : Nous recrutons régulièrement des profils investisseurs, issus du monde de l’investissement ou de l’écosystème du M&A, du transaction services ou du conseil en stratégie. Ces métiers ont ainsi pour objectif de participer à la création ou au développement de start-ups, mais aussi d’investir auprès de PME et d’ETI patrimoniales. La particularité de Bpifrance réside dans son accompagnement sur le long terme, afin d’aider les entreprises dans la mise en place et dans le déploiement de leur stratégie. Nos cycles de participation peuvent ainsi parfois aller jusqu’à 10 ans.

Pour la direction de l’Accompagnement, nous recherchons également des profils en animation de communautés, en conseil, et en ingénierie pédagogique. Nos besoins principaux se concentrent autour de notre programme d’accompagnement phare, les Accélérateurs. Qu’ils soient destinés aux start-up, PME, ETI ou pour des entreprises d’une région ou d’un secteur spécifique, les accélérateurs sont des dispositifs d’accompagnement sur mesure qui ont pour vocation de favoriser l’émergence de champions nationaux et internationaux.

CB : Nous avons aussi un besoin constant de profils en analyse financière, sur des postes de Chargés d’études, Chargés d’affaires et Chargé de gestion. Ces trois métiers forment un continuum nous permettant notamment de déployer la plus large gamme de solutions de crédit du marché et ainsi répondre, en partenariat avec les banques privées, à l’ensemble des besoins de financement des entreprises.

Nous recherchons également des profils d’ingénieurs pour accompagner nos clients sur la partie innovation : tous nos Chargés d’études et nos Chargés d’affaires innovation sont en effet issus de formations scientifiques. Enfin, nous avons un fort besoin en recrutement sur la partie IT : plus d’une cinquantaine de postes sont ainsi ouverts pour 2021, sur des profils techniques, de développeurs, d’architectes, de spécialistes data, cloud, ou encore pour des architectures applicatives de type micro-service.


Actuellement, prenez-vous des mesures particulières pour favoriser l’emploi des jeunes chez Bpifrance ?


CB : Nous nous sommes rapidement adaptés à la situation engendrée par la crise sanitaire et nous avons pu participer à plus de 25 événements écoles et forums digitaux partout en France sur l’année 2020. Le Groupe poursuit ainsi son engagement auprès des jeunes pour cette année 2021 en proposant plus de 500 offres de stages et d’alternances à travers nos implantations régionales partout en France métropolitaine et dans les DROM-COM. Beaucoup de nos postes sont également ouverts aux jeunes diplômés, et notre politique interne incite au recrutement de nos Alumnis, que ce soit à l’issue de leur contrat chez Bpifrance, ou bien quelques années après.

ASD : Nous faisons tout pour proposer à nos étudiants en poste une expérience riche et complète au sein de l’entreprise : cela passe par l’accompagnement au quotidien par les équipes, par la progression professionnelle favorisée par la formation, par l’esprit de promotion insufflé par la communauté des stagiaires/alternants, ainsi que par l’aide au développement de leur réseau professionnel.


Prêts à rejoindre l’aventure Bpifrance pour Servir l’avenir ?
Retrouvez toutes les opportunités du Groupe sur son site carrière !


A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur les problématiques liées à l'emploi et la marque employeur depuis 2009. Il conjugue activités de conseil en entreprise et d'enseignement à l'ISCOM et à l'IICP. Directeur Associé d'Agorize, il est également co-auteur d'ouvrages comme "Travailler avec les nouvelles générations Y et Z" ou "Paroles d'experts RH".

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire