Quelles sont les startups françaises les plus attractives en 2018 ?

Linkedin Top Startups

Fintech, intelligence artificielle et véhicule autonome : si vous souhaitez changer de job et travailler en startup, voici les secteurs qui on créé le plus d'intérêt en 2018 !

LinkedIn nous révèle en effet aujourd'hui son classement Top Startups qui met à l’honneur les 25 jeunes pousses françaises les plus attractives cette année. Cette liste s’appuie sur les données chiffrées dont dispose le réseau social, soit plusieurs milliards d’actions effectuées par ses 575 millions de membres, dont 16 millions en France.

Pour établir ce classement, LinkedIn a étudié les startups françaises sur la base de quatre critères :

  1. La croissance de leurs effectifs
  2. Les interactions sur la plateforme
  3. L'intérêt pour leurs offres d’emploi
  4. L'attraction des meilleurs talents

Ce sont au final 25 startups de l'écosystème tech français qui sortent du lot, apparaissant comme les futurs fleurons de l’économie hexagonale (cliquez sur les noms pour accéder à leurs pages LinkedIn) :

Top Startups France Linkedin 2018

  1. PayFit
  2. Snips
  3. Qonto
  4. Everoad
  5. Blade Shadow
  6. Wemanity
  7. Navya Group
  8. Aircall
  9. Tiller Systems
  10. Back Market
  11. Malt
  12. LumApps
  13. Netatmo
  14. Bird Office
  15. Shippeo
  16. Lydia
  17. Lendix
  18. Octoly
  19. EASYRECRUE
  20. Thiga
  21. UX-Republic
  22. Dreem
  23. Abbeal
  24. AptiSkills
  25. EasyMile

Parmi elles, les jeunes pousses spécialistes de l’intelligence artificielle se démarquent, comme Snips (2ème) qui prévoit de sortir son 1er assistant vocal intelligent en 2019, tout en respectant les données privées des utilisateurs. Citons également Netatmo (13ème) devenue une référence de la maison connectée.

Les startups qui dépoussièrent des services existants, telles Aircall (8ème) et sa nouvelle technologie de téléphonie d’entreprise, Back Market (10ème), spécialiste du reconditionnement des téléphones et autres appareils.

two person holding mug and pen beside turned-on MacBook

Autre secteur ayant le vent en poupe : la Fintech. PayFit se hisse en pole position du classement grâce à sa solution de gestion des paies et des déclarations sociales. Qonto, la néobanque des freelances et des startuppers, prend la troisième place du podium. Quant à Lydia (16ème), elle parie sur le paiement mobile et a déjà séduit plus d’un million d’utilisateurs. Enfin Lendix, qui propose du financement participatif pour les PME, se positionne à la 17ème place du classement.

Le secteur de l’automobile et des transports est également bien représenté au sein de l’écosystème startups français. Everoard (ex-Convargo), plateforme logistique qui révolutionne le transport routier, apparait à la 4ème place du classement. La startup lyonnaise Navya (7ème) et la toulousaine Easymile (25ème) comptent révolutionner la mobilité urbaine avec leurs véhicules autonomes.

Côté RH se distinguent Malt (11ème), qui surfe sur la vague du freelancing, et EasyRecrue (19ème), qui aide les entreprises à présélectionner les candidats grâce à l’usage de la vidéo.

Félicitations à toutes ces belles initiatives qui, je l'espère, pousseront certain(e)s d'entre vous à mettre leur CV à jour !😉
Partagez sur Google Plus

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur la marque employeur et les méthodes de recrutement innovant depuis 2009. Passionné de nouvelles tendances et de sports de montagne, il est également très investi dans la cause environnementale. Directeur Associé d'Agorize, Guillaume est diplômé de l'Université Panthéon-Assas et de l'ISC Paris.
Enregistrer un commentaire