[2019] Quel regard portent les jeunes sur le marché du travail ?

LES JEUNES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL – OBSERVATOIRE ENEDIS

1001 personnes représentatives des Français âgés de 18 ans à 34 ans. Une question : quel regard portent-ils sur le marché du travail et la perspective de la recherche d’emploi ?

Avec plus ou moins de surprises, voici ce qui ressort de l'étude Harris Interactive réalisée pour Enedis en ce début d'année :

  • Lorsqu’ils pensent à la recherche ou au changement d’emploi, les jeunes Français évoquent spontanément des moments compliqués, jalonnés de « difficultés », de « stress », et le besoin de garder une certaine « motivation ».

  • Quand on leur demande s’ils préféreraient, au cours de leur vie professionnelle, travailler pour un seul employeur dans une seule entreprise ou pour plusieurs entreprises et employeurs, les jeunes se montrent très partagés, une courte majorité préférant la stabilité (56%) au changement (44%). Notons que les jeunes les plus diplômés se montrent un peu plus favorables au changement.

  • Lorsqu’ils sont invités à se projeter, en estimant le nombre de fois où ils pourront changer d’employeur dans leur vie, les jeunes donnent une réponse moyenne légèrement supérieure à 4 changements (4,2). Dans le détail 11% d’entre eux estiment qu’ils changeront d’employeur une seule fois au cours de leur vie professionnelle, 44% entre 2 et 4 fois, 28% entre 5 et 10 fois et 4% plus de 10 fois. Par ailleurs, 13% des jeunes pensent ne jamais changer d’employeur au cours de leur vie professionnelle.

  • 2 jeunes Français sur 3 (65%) estiment qu’un employeur ou une entreprise ayant une bonne ambiance de travail les inciteraient « beaucoup » à y travailler. Un élément à considérer au même ordre que le niveau de rémunération (64%), de bonnes conditions de travail (63%) et l’intérêt du travail proposé (63%). Plus précisément, parmi les jeunes de 25 à 34 ans, ayant donc pour la plupart déjà connus le monde du travail, le critère principal s’avère plutôt être l’équilibre proposé entre vie professionnelle et vie personnelle, tandis que les jeunes de 18 à 24 ans mettent davantage l’accent sur l’ambiance au travail, le fait qu’il soit intéressant, et propose de bonnes perspectives d’évolution de carrière.

  • Interrogés sur les domaines dans lesquels ils se verraient bien travailler, les jeunes se montrent davantage intéressés par le domaine de l’environnement (64%), le numérique et les nouvelles technologies (62%), ou le commerce (62%). Près d’un jeune sur deux indique qu’il se verrait bien travailler dans le domaine de l’énergie (49%), et plus encore parmi les jeunes hommes (60%), les 25-34 ans (52%) et les moins diplômés (55%).

  • Interrogés sur leur image d’Enedis en tant qu’employeur, les jeunes présentent un niveau d’opinion très positif à son égard, particulièrement en ce qui concerne sa présence sur tout le territoire français et l’utilité des métiers proposés pour l’ensemble de la société.


L'étude complète disponible ci-dessous ! 😊

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur les problématiques liées à l'emploi et la marque employeur depuis 2009. Il conjugue activités de conseil en entreprise et d'enseignement à l'ISCOM Paris. Directeur Associé d'Agorize, il est également co-auteur d'ouvrages comme "Travailler avec les nouvelles générations Y et Z" ou "Paroles d'experts RH".

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire