La Marque Employeur : un enjeu stratégique

Dans un contexte de départs importants à la retraite de la génération "Baby-Boomers", les entreprises sont contraintes de reconsidérer leurs campagnes de recrutement.

Nombreux sont les employeurs ayant saisi les enjeux de cette situation, se lançant dans des campagnes de communication axées vers les Ressources Humaines. Mais quel est exactement leur objectif ?

Développer à l'égard du public une image de "Marque Employeur" : un enjeu qui se veut stratégique au regard des difficultés de recrutement actuelles des jeunes diplômés, la fameuse "Génération Y".

Pour de plus en plus de grandes entreprises, l'objectif est de développer son image afin d'attirer les hauts potentiels dans un environnement concurrentiel mondialisé.
L'idée est de développer un message accrocheur et prometteur, à l'image du groupe AREVA et de son slogan : "On ne va pas vous demander d'inventer l'énergie du 21e Siècle... Quoique.".

Les statistiques montrent que le nombre de candidatures et la notoriété des entreprises augmentent suite à la mise en œuvre de telles campagnes.

Toutefois, il est important que le message véhiculé soit cohérent avec les pratiques internes de l'entreprise. Dans le cas inverse, les nouveaux salariés fraîchement diplômés risquent de se sentir "trahis" par leur employeur, avec le risque que cela comporte en termes d'image.

A propos de Guillaume COUDERT

Guillaume intervient sur les problématiques liées à l'emploi et la marque employeur depuis 2009. Il conjugue activités de conseil en entreprise et d'enseignement à l'ISCOM Paris. Directeur Associé d'Agorize, il est également co-auteur d'ouvrages comme "Travailler avec les nouvelles générations Y et Z" ou "Paroles d'experts RH".

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire